Aujourd’hui nous pouvons utiliser diverses manières pour nous identifier sur nos appareils :

  • La reconnaissance digitale
  • La reconnaissance faciale
  • Les mots de passe complexes
  • Etc.

Mais pourquoi innover autant dans l’authentification ?
De nos jours il existe des techniques variées plus ou moins performantes pour accéder et pirater des comptes. D’où le besoin d’innover pour mieux se protéger.

Le défi de Microsoft

Pour sécuriser davantage l’authentification, dès avril 2019, la nouvelle version de Windows 10 va proposer de nouveaux moyens pour s’identifier.
Selon les capacités de l’appareil des utilisateurs de Windows 10, il sera proposé trois modes d’authentification :

  • La reconnaissance faciale, avec Windows Hello Face
  • L’empreinte digitale, avec FingerPrint si l’utilisateur dispose de l’outil de lecture digitale
  • Dernière possibilité, l’identification à l’aide d’un code PIN. D’après Microsoft, cette dernière méthode est différente du mot de passe traditionnel car il ne sera pas généré par l’utilisateur.
Mot de passe windows10

Prévoir une petite configuration

Bien évidemment si vous souhaitez utiliser l’une de ces méthodes, il vous faudra soit un lecteur d’empreinte digitale ou une webcam.
Sachez que pour la mise en place de l’un de ses moyens il vous faudra utiliser votre smartphone.
En effet, pour configurer ou créer votre compte utilisateur, il faudra fournir votre numéro de téléphone, sur lequel vous allez recevoir par sms le code de confirmation qui vous permettra l’accès à la configuration :

  • Soit choisir l’authentification par reconnaissance faciale,
  • Soit la reconnaissance digitale
  • Ou simplement garder le code reçu pour les futures identifications.

Attention, ces nouvelles fonctionnalités ne sont pas une obligation, chaque utilisateur est libre de choisir s’il utilise l’une des nouveautés ou s’il reste sur le mot de passe classique.
Si vous préférez rester sur le mot de passe traditionnel, consultez notre article : Comment générer un mot de passe sécurisé et performant.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Share This